Jeudi 11 Août 2022

Union, Missouri, USA
Saint Clair, Missouri, USA
>>>>>
14,5
Kilomètres

Jour 67

Toute petite étape aujourd’hui, tout droit vers le sud. Ce n’est pas facile de tricoter les étapes du soir. Justement ce matin je quitte un peu tard le motel pour tenter de défaire un nœud dans le parcours. Réserver dans les campings est toujours complexe, entre les lieux qui ont fermé, ceux qui ne sont pas encore ouvert, ceux qui refusent les tentes, ceux qui ne répondent pas ou dont le numéro de téléphone ne fonctionne pas, ou tout simplement quand il n’y a pas d’endroit là où je devrais faire une étape. Cela fait partie de mon travail quotidien que de trouver où dormir. Le concept de bivouac me manque terriblement. Et je ne suis ni assez en forme, ni assez courageuse pour partir sans savoir où je peux me poser le soir. Le soleil tape déjà fort quand je prends la route. Mon ombre n’est pas au bon endroit, c’est assez perturbant. La route 47 est sans intérêt et avec beaucoup de camions. Je ne passe que devant des vendeurs de camping-cars et des espaces de Storage. D’ailleurs depuis le début de ma marche j’ai vu des milliers et des milliers de mètres cubes de Storage. Il y en a partout. Non seulement cela permet à Terry et à ses amis d’y chasser des trésors, mais en plus cela fait de bons rebonds scénaristiques dans les films. On peut y cacher de l’argent, de la drogue, des voitures, des kits de survie, y laisser des messages ou des surprises. C’est mémorable dans « Breaking Bad ». Il y a toujours beaucoup de tatous éparpillés façon puzzle. Leur carapace est tellement épaisse que quand ils se font shooter c’est horriblement spectaculaire.
La route du jour était sans intérêt, mais j’ai trouvé de très belles pièces pour ma collecte. Et puis avec la chaleur et mes quintes de toux régulières, c’était bien suffisant. Les pancartes de fast-food et de motels en grappe se voient depuis très très loin, comme des cathédrales. Tu sais que tu vas arriver bien avant l’heure. Aujourd’hui je me pose dans un vrai rien précédé de travaux. J’attends longtemps avant que ma chambre soit disponible. J’en profite pour aller faire quelques courses. Je me fais plaisir avec de la pastèque fraîche. Je fais une longue sieste sans la voir venir. Demain je reprends la 66, cela devrait être plus joyeux.

1-logo1-TRANS-2-Revers.png

<

Mercredi 10 Août 2022

Vendredi 12 Août 2022

>

1-logo1-TRANS-2.png